Paysans de montagne

Nos paysans de montagne

SAH_Bauer_Nah

 

Notre collaboration avec nos paysans de montagne

 

Consacrer une partie d'une parcelle ensoleillée à un jardin d'herbes aromatiques permet aux paysans d'élargir leur activité en cultivant un produit naturel, différent et passionnant.

Par la culture d'herbes en région alpine, nous permettons aux paysans de montagne d'obtenir un revenu supplémentaire appréciable et contribuons ainsi à l'effort national pour préserver le paysage alpin.

 


Quelques portraits des nos paysans de montagne
   

Famille Wäfler

Famille Allemann

Famille Kunz

Madame Maria Erb

portrait_familie_waefler_gross portrait_familie_allemann_gross portrait_familie_kunz_gross portrait_maria_erb_gross
       

 

Famille Wäfler, Äschi

 

La ferme de culture biololgique de la famille Wäfler sise aux pieds de la montagne de Niesen. Depuis plus de 14 ans déjà, Agnes Wäfler plante et cultive avec passion des herbes aromatiques. En sa qualité de jardinière diplômée cette activité lui tient particulièrement à coeur. Madame Wäfler commente : „Ma plantation d‘herbes se trouve directement à côté de ma maison. C‘est donc très pratique pour moi. A côté de mes tâches journalières et pendant que les enfants jouent, je peux m‘occuper de mon jardin.“

Notre jardinière a transmis cette passion également à toute sa famille. En effet, chaque membre de la famille l‘aide à éliminer les mauvaises herbes et à cueillir les herbes parfumées. „Parfois, l‘une ou l‘autre voisine se joint à nous“ nous racconte-elle. „C‘est d‘abord l‘occasion de discuter un peu et s‘échanger les idées.“ Les voisines commentent : „Réaliser ce travail permet de recharger les batteries autant que des vacances. La vue magnifie sur le paysage de collines qui surplombe le lac de Thun ainsi que les senteurs des herbes avec leurs huilles essentielles nous détendent.

 

Kunz_Walter

 

Famille Kunz, Schwendibach

 

Ciboulette, livèche, origan et mélisse. Ceci n‘est qu‘une ébauche des plantes qui sont cultivées sur l‘escarpement de la famille Kunz. A cet endroit, le soleil y est particulièrement intensif et les herbes profitent de cette situation. En été, le soleil illumine les herbes jusqu‘à son couché.

Depuis de nombreuses années déjà, la famille cultive des herbes aromatiques et Hanni Kunz aime travailler avec les plantes. Cette passion s‘est transformée en métier de jardinière. Cette immense expérience dans ce domaine lui permet de produire des herbes d‘une délicatesse unique.

Et de temps en temps, lorsque Monsieur Kunz a terminé sa journée de dur labeur, il est possible d‘entendre retentir dans la vallée les sons des cornes des Alpes joués par Monsieur Kunz. Qui sait ? Peut-être que le secret de la finesse de ces herbes réside dans ces mélodies?

 

 

Famille Allemann, Boltigen

 

Hanni Alleman cultive une passion profonde pour son jardin d'herbes aromatiques. Lorsqu'elle en parle, son regard s'illumine. Elle se plaît à témoigner:

„La ferme se situe à 900 mètres d'altitude. Sur nos 800 m2 de terrain et ceci depuis 1999, on perçoit les senteurs fabuleuses de l’origan et du thym. C’est vrai, le travail ne manque pas. Mais, le parfum de la terre et des herbes aromatiques m’inspirent. Sans compter que cette activité représente pour moi une véritable alternative aux subventions.“

 maria_erb

 

 

 

Maria Erb, Schwenden

 

Maria Erb est veuve et vit avec son fils Christian dans une ferme à Schwenden, dans l‘arrière pays du Diemtigtal sur une hauteur de 1250 mètres au-dessus de la mer. Christian est serrurier-sanitaire dans le vallon. Dans la ferme on y découvre des prés fleuris de fleurs des Alpes et des tas de foin.

Depuis 1993, Maria Erb a planté des épices. Maria Erb cultive sur trois parcelles des herbes aromatiques. Elle cultive de l‘estragon et de l‘origan. Depuis peu, elle a également planté de la sarriette et de l‘aneth. Elle est très dépendante des conditions atmosphériques. Par conséquent, tout dépend le temps annoncé en mai elle décide quelle sorte d‘herbe doit être plantée en priorité. Sarcler est également un moment fort de l‘année. Lorsque les herbes ont développé cependant tout leur arôme, alors le moment de la cueillette et du transport directement à notre fabrique à Därstetten arrivent et occupent Madame Maria Erb. C‘est en effet, à Därstetten et ceci immédiatement après la cueillette que les herbes sont préparées pour la réalisation d‘herbes de cuisine d‘une finesse absolue.